Le Shar Pei

Robuste et affectueux, le Shar Pei et les plis caractéristiques de sa peau ont su charmer de nombreuses familles au fil des années. Avec un caractère calme bien qu’un peu têtu, ce chien d’origine chinoise est avant tout un compagnon tendre qui apprécie la compagnie de son maître. À l’aise au sein du foyer et intelligent, le Shar Pei est donc un chien doux qui saura trouver sa place. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Chine
  • animal.svg
    Gabarit
    Moyen
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 21kg
    Male: 21kg
  • taille.svg
    Taile moyenne
    Femelle: 47cm
    Male: 47cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 2 qui rassemble les Chiens de type Pinscher et Schnauzer, les Molossoïdes, ainsi que les Chiens de montagne et de Bouviers Suisses.

Historique

Des statuettes retrouvées dans les tombeaux de la dynastie des Han, en Chine, semblent attester d’une origine qui remonterait à une période comprise entre 206 avant J-C et 220 après J-C pour le Shar Pei. En effet, ces précieuses figurines reprennent les traits physiques de ce tendre molosse et confirment donc le Shar Pei comme l’une des plus anciennes races de chiens. Selon certains manuscrits, il aurait eu un rôle de chien de chasse auprès de la famille impériale, avec une certaine prédilection pour les mangoustes.  

Toutefois, la race du Shar Pei paraît s’éteindre doucement au fil des siècles avec des épisodes de famine et de révoltes importantes à travers la Chine. En mai 1971, un magazine new-yorkais affirme alors présenter la photo du dernier spécimen en vie. Un article qui arrivera jusque dans les mains de Matgo Law, un étudiant universitaire de Hong Kong. Alarmé par l’extinction proche de cette race chinoise, et possédant encore une douzaine de spécimens, il participe activement à la survie du Shar Pei en lançant un appel mondial. En 1981, la Fédération Cynologique Internationale reconnaît officiellement la race et les premiers spécimens arrivent en France, avec de nouvelles naissances deux ans plus tard.  

Description physique

Avec un corps compact, le Shar Pei est un chien de taille moyenne relativement imposant. Une carrure solide qui exprime pourtant toute la douceur de ce chien d’origine chinoise. Avec une espérance de vie moyenne de 8 à 10 ans, les Shar Pei peuvent mesurer de 44 cm à 51 cm et pèsent entre 18 et 25 kilos, sans distinction entre les spécimens mâles et femelles.  

Parmi les particularités physiques de ce chien, les plis sur sa tête et certaines parties de son corps sont un élément caractéristique qui permet de le reconnaître facilement. Sa robe, composée de poils courts et durs, peut être de couleur noire, marron, bleue, beige, fauve, ou crème, selon les standards. Enfin, ce chien enthousiaste présente de petites oreilles rabaissées sur le haut de son crâne, qui contribuent à l’image d’une tête impressionnante sur un corps moyen.  

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.png 5/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5

Le Shar-Pei est un chien particulièrement proche de ses maîtres, qui supporte mal la solitude. Les interactions et les preuves d’affection sont donc essentielles pour ce tendre molosse qui peut parfois se montrer timide envers les inconnus. Une réserve qui ne l’empêche pas d’être également un bon chien de garde instinctivement, pour protéger ses maîtres ou son territoire si nécessaire.  

Plutôt calme et tranquille, le Shar Pei est un chien qui n’a pas besoin de beaucoup d’exercice physique pour son équilibre, il apprécie la chaleur du foyer et les échanges avec ses maîtres. Il peut d’ailleurs tout à fait trouver sa place au sein d’une famille avec des enfants. Son éducation nécessite cependant de la rigueur et de la fermeté. En effet, s’il est intelligent et doux, son caractère parfois têtu peut prendre le dessus si les interdictions ne sont pas clairement établies.  

Enfin, si ce chien affectueux ne se montre jamais agressif envers les humains, il peut avoir quelques réticences au contact des autres animaux ou de ses congénères. Une légère tendance à la domination qui peut tout à fait être maîtrisée avec une bonne sociabilisation du chiot et une éducation positive qui lui permettra un comportement stable en grandissant.  

Régime alimentaire

De par son faible besoin en activité physique, le Shar Pei peut avoir tendance à un certain embonpoint si ses rations journalières ne sont pas maîtrisées ou si sa nourriture est trop riche. Pour sa bonne santé et son équilibre, il est donc important de lui offrir des croquettes de qualité dont la recette présente un apport protéique et des nutriments adaptés à ce type de chien.  

Les récompenses ou les moments de solitude pourront également être l’occasion d’une friandise saine et naturelle telle qu’un bois de cerf ou une corne de buffle. Ces aliments offrent un effort de mastication apaisant pour le chien et entretiennent également sa bonne hygiène dentaire. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Le caractère posé du Shar Pei lui permet parfaitement de trouver son équilibre en ville et en appartement. Il est toutefois nécessaire de veiller à lui proposer des sorties régulières dans la journée, au minimum trois fois. Ce chien affectueux aime particulièrement le confort douillet en intérieur et supporte assez mal le froid. En maison, il est donc déconseillé de le faire dormir dehors en lui refusant l’accès du lieu de vie.

Outre les conditions climatiques, c’est l’éloignement constant du maître qui ne permettra pas au Shar Pei de s’épanouir pleinement dans ce cas. Pour les mêmes raisons, le maître doit pouvoir assurer une certaine présence au quotidien et ne pas laisser ce chien seul sur de longues périodes régulières.

Conseil education

Le Shar Pei est désireux de faire plaisir à son maître et représente donc un chien facile à éduquer. Il est toutefois essentiel de lui offrir une éducation bienveillante et juste afin d’obtenir un chien équilibré. Des cris injustifiés et des comportements de maltraitance ne permettront pas au chien d’apprendre positivement, et son caractère borné le détachera progressivement des ordres souhaités. Avec douceur et rigueur, le maître doit donc proposer des exercices d’obéissance stimulants qui favorisent l’apprentissage du chien.  

Le côté dominant du Shar Pei envers ses congénères nécessite une bonne sociabilisation du chiot dès ses premiers mois. En variant les environnements, les animaux et les personnes rencontrées, le maître permet au chien une découverte indispensable à la stabilité de son caractère une fois adulte. Habitué jeune, le Shar Pei prend alors plaisir à avoir des interactions avec ses congénères et à varier les sorties en solitaire ou en groupe.  

Par ailleurs, le Shar Pei est donc un chien qui supporte très mal la solitude. Là encore, le chiot doit être habitué au plus tôt à des absences raisonnables du maître. Sans cérémonie aucune, il est alors conseillé de laisser à la disposition de l’animal quelques occupations avec des jouets distributeurs de croquettes, des friandises naturelles longues à mâcher, ou encore des tapis d’occupation. Distrait, le chien s’apaise au fil de ses activités et vit l’attente du retour du maître dans les meilleures conditions.  

Le mot du vétérinaire

Le Shar Pei est un chien à la santé solide, sous réserve de sélectionner minutieusement l'élevage du chiot. S’il est épargné par diverses prédispositions génétiques aux maladies et aux infections, les plis de sa peau nécessitent toutefois une surveillance et un entretien particuliers. En effet, son épiderme sensible doit être lavé avec un savon adapté au moins une fois par mois pour une hygiène optimale.