Le Yorkshire

Le Yorkshire Terrier, plus communément appelé Yorkshire, est un petit chien attachant bien qu’il dispose d’un certain tempérament nerveux. En effet, son caractère fort ne l’empêche pas de rencontrer un réel succès en France et aux États-Unis depuis plusieurs décennies. Gentil et affectueux, ce petit terrier reste donc un compagnon idéal pour tous les profils de maître. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Long
  • origine.svg
    Origine
    Angleterre
  • animal.svg
    Gabarit
    Petit
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 2kg
    Male: 3kg
  • taille.svg
    Taile moyenne
    Femelle: 17cm
    Male: 23cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 3 qui rassemble les races de Terriers.

Historique

L’origine du Yorkshire se situe à l’époque de la Révolution Industrielle en Angleterre, à la fin du XVIIIème siècle. Alors que le développement d’entreprises a centralisé de nouveaux secteurs de travail autour des grandes villes, de nombreux travailleurs migrent de l’Ecosse au comté de Yorkshire avec leurs chiens. Ces derniers font rapidement l’objet d’une sélection et de croisements avec des races de terriers locales telles que le Clydesdale, le Sky Terrier, ou encore le Toy Terrier. 

Les braconniers utilisaient alors un terrier au gabarit miniature qui pouvait aisément pénétrer dans les plus petites tannières. La couleur du pelage noir et feu représentait un avantage pour la dissimulation, toutefois le poil trop soyeux de ce chien ne permettait pas de l’attraper et de le prendre dans les mains facilement. La race fut alors croisée avec un Terrier Maltais afin d’obtenir un chien au poil plus long.  

C’est en 1860 que le Yorkshire est exposé pour la première fois à Birmingham. Son nom officiel ne lui est cependant attribué qu’en 1886, en hommage à sa région d’origine. Le standard est ensuite établi en 1898 précisant les mensurations et les caractéristiques sélectionnées au fil des élevages. En 1954, la Fédération Cynologique Internationale reconnaît enfin la race du Yorkshire officiellement.

Description physique

Le Yorkshire est un chien de petit gabarit à la silhouette compacte. Sa silhouette reste pourtant harmonieuse grâce à des proportions équilibrées. Les standards sont les mêmes pour les femelles et les mâles, avec une hauteur au garrot comprise entre 15 cm et 25 cm pour un poids de 2 à 3 kilos. L’espérance de vie du Yorkshire Terrier varie de 10 à 15 ans.  

Le poil du Yorkshire est relativement long et se distingue par sa brillance exceptionnelle. La couleur de la robe, quant à elle, a été préservée au fil du temps et se pare donc de bleu acier foncé et de fauve. D’autre part, ses oreilles droites, ainsi que ses yeux brillants lui confèrent une expression alerte et vive. Une allure attachante pour l’un des petits chiens les plus populaires du monde.  

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.pngstar_empty.png 2/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.pngstar_empty.png 2/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Bien qu’il ait des aptitudes de chien terrier, le Yorkshire joue principalement le rôle de chien de compagnie depuis plusieurs années. Particulièrement attaché à son maître, il trouve donc son bonheur dans une relation complice avec ce dernier. Il sait d’ailleurs s’adapter aux profils sportifs comme aux plus sédentaires pour des interactions toujours plaisantes.  

Le Yorkshire est un chien alerte et vif et prévient son maître à l’approche ou à l’arrivée d’un inconnu. Un chien d’alarme qui n’hésite d’ailleurs pas à s’attaquer à des races canines plus imposantes si nécessaire. Ces confrontations peuvent alors rapidement évoluer à ses dépens. Il convient donc de canaliser son instinct afin de limiter au maximum le risque d’incidents.  

Si le Yorkshire semble jouer parfaitement le rôle du compagnon miniature, il n’en reste pas moins un terrier avec un véritable instinct de chasseur de rats et de petits gibiers. Il est donc fréquent que ce chien parte à la poursuite d’une proie aperçue lorsqu’il n’est pas attaché en laisse et flaire une piste.  

Régime alimentaire

L’alimentation du chien est un critère essentiel de sa bonne santé. Avec des croquettes de qualité, le Yorkshire profite d’un apport protéique adapté aux chiens de son gabarit mais aussi de nutriments indispensables au bon fonctionnement de son métabolisme. Il est également important de veiller à fournir au Yorkie une ration journalière proportionnée afin d’éviter une forme de surpoids ou des problèmes digestifs. 

Les poils luisants du Yorkshire participent à sa renommée mondiale. Si un brossage régulier est conseillé, de l’huile de saumon peut aussi être ajoutée quotidiennement à sa gamelle. En effet, ce complément alimentaire naturel protège la peau, préserve la mobilité articulaire, et contribue à la beauté du pelage. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Malgré ses origines de terrier, le Yorkshire est un chien parfaitement adapté à la vie citadine. Ce petit chien affectueux est très heureux en intérieur et ne nécessite pas de longues sorties à l’extérieur au quotidien. Il sait toutefois profiter d’un extérieur et trouver son bonheur dans une maison à la campagne.

Impulsif, le Yorkshire nécessite d’être tenu en laisse lorsque les promenades sont réalisées dans un environnement qui n’est pas maîtrisé. En effet, son tempérament aboyeur et téméraire le pousse à s’aventurer à la poursuite de proies ou à chercher la confrontation avec certains congénères.

Conseil education

Le Yorkshire est un chien déterminé qui peut rapidement imposer sa loi dans le foyer si son tempérament n’est pas canalisé dès les premiers mois du chiot. Il est donc important que le maître établisse les règles souhaitées avec rigueur et fermeté. Les exercices d’éducation doivent toutefois toujours s’effectuer avec bienveillance. En effet, le Yorkshire est un chien débordant d’affection qui doit être récompensé pour ses efforts avec un renforcement positif.  

Chien d’alarme efficace, le Yorkie doit être correctement sociabilisé lorsqu’il est jeune. En le confrontant à des congénères variés, à des profils de personnes différents, mais aussi à des environnements inhabituels, le maître permet à l’animal de stabiliser son comportement en toutes circonstances. Les aboiements sont plus maîtrisés et son tempérament apparaît moins intempestif.  

Même si le Yorkshire apprécie particulièrement le confort d’un intérieur, son caractère actif nécessite des sessions de jeux et des sorties récréatives au quotidien. Avec des jouets interactifs et des balades variées, le maître crée des moments d’échange de qualité qui permettent au chien de se défouler et de s’épanouir pleinement.  

Le mot du vétérinaire

Le Yorkshire est un petit chien à la santé robuste. Les principaux problèmes de santé observés sur cette race sont liés à sa dentition. Il est donc conseillé d’apporter une attention particulière à ses dents et de contacter votre vétérinaire en cas d’éventuelles anomalies.