Le Teckel

Avec sa silhouette courte sur pattes et son corps allongé, le Teckel est un chien qui se décline en différentes variétés de tailles et de pelages. Vif et agile, ce chien de petit gabarit est un chien de compagnie adorable aux instincts de chasseur encore importants. Un animal courageux et affectueux qui noue rapidement une relation profonde et privilégiée avec son maître.

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Allemagne
  • animal.svg
    Gabarit
    Petit
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 5kg
    Male: 5kg
  • taille.svg
    Taile moyenne
    Femelle: 19cm
    Male: 20cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 4 qui rassemble uniquement les variétés de Teckels

Historique

L’origine de la race du Teckel remonte à l’époque du Moyen-Age en Allemagne. Alors appelé “Daschshund” (chien de blaireau), il est issu de croisements entre le Basset allemand et le Pinscher. Doté de qualités remarquables pour le déterrage de blaireaux et de renards, il se développe plus largement en Europe où les sélections et de nouveaux élevages donnent lieu à des variétés distinctes de Teckels.  

Exclusivement à poil ras à son origine, le Teckel se pare alors de poils longs au XVIème siècle grâce à un croisement avec l'Épagneul qui lui confère un caractère plus doux et calme. Le Teckel à poils durs, quant à lui, naît du croisement de sa variété à poils ras avec le Schnauzer, le Dandie Dinmont Terrier et probablement le Scottish Terrier, à la fin du XIXème siècle. Il faut cependant attendre 1955 pour que la Fédération Cynologique Internationale reconnaisse officiellement la race et ses variétés distinctes. Les standards correspondants ne seront d’ailleurs pas publiés avant 2001.  

Description physique

Avec un long corps compact et musclé, le Teckel est pourtant un chien de petit gabarit à la silhouette harmonieuse et au regard expressif. Les différents croisements effectués au cours des sélections ont donné lieu à trois variétés de Teckels de différentes tailles : le Kaninchen qui pèse environ 3,5 kilos, le Nain qui pèse environ 4 kilos, et le standard qui peut peser jusqu’à 9 kilos. La hauteur du Teckel doit toujours rester proportionnelle afin de respecter les standards de la race, avec ⅓ entre le sol et le point le plus bas de la poitrine, et ⅔ entre ce point et le garrot. Par ailleurs, l’espérance de vie du Teckel est comprise entre 12 et 14 ans.  

Si le pelage du Teckel à poil dur est essentiellement bicolore (noir et feu, ou sanglier), les spécimens à poils longs et ras peuvent être unicolores (rouge), bicolores (noir et feu), ou arlequins (fond de robe clair avec des tâches de couleur brun foncé, jaune, rouge, ou noir). Il est également possible de trouver ces trois variétés avec une robe de couleur chocolat mais cette dernière reste rare.  

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.png 5/5

Aujourd’hui essentiellement tenu à un rôle de chien de compagnie, le Teckel a avant toute chose été un chien de chasse agile et déterminé. Chien courant, broussailleur et terrier, ses instincts sont encore présents et peuvent le pousser rapidement à suivre une odeur ou une piste. Ce trait de caractère lui fait également apprécier les sorties en forêt ou à la campagne.  

Affectueux et particulièrement attaché à son maître, le Teckel peut se montrer possessif et jaloux envers ce dernier. Un attachement fusionnel qui le pousse à se méfier et garder ses distances avec les inconnus. Il représente d’ailleurs un bon chien de garde en prévenant ses maîtres avec des aboiements à l’approche d’un étranger.  

Enfin, courageux et enthousiaste, le Teckel s’entend très bien avec les enfants et les chats en qui il trouve des partenaires de jeux idéaux. Son endurance est alors l’occasion de nombreux lancers de balles et sorties en famille où le Teckel se montre démonstratif et proche de ses maîtres, malgré un caractère bien trempé.  

Régime alimentaire

Prédisposé à l’obésité comme de nombreux chiens de petits gabarits, le Teckel peut rapidement connaître des problèmes de santé importants en cas de surpoids. Il est donc essentiel de choisir des croquettes équilibrées qui lui apporteront les protéines nécessaires à son bon développement, sans la présence d’ingrédients inutilement riches dans la recette. La ration journalière doit également être maîtrisée afin d’apporter une quantité adaptée au Teckel et de préserver son poids de forme, ainsi que sa santé.  

Afin de prendre soin du chien, son alimentation peut également être l’occasion de cures périodiques avec des compléments alimentaires naturels tels que la spiruline, si une baisse de forme est observée sur l’animal notamment. Les minéraux et oligo-éléments contenus dans cette micro algue permettent de stimuler les défenses immunitaires du Teckel en lui redonnant une réelle vitalité. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Le Teckel peut vivre en appartement, comme en maison, et s’adapter à un milieu citadin. Toutefois, ses instincts de chasseur et de chien de campagne doivent pouvoir s’exprimer pleinement avec des sorties régulières et adaptées à ses besoins de dépense physique. S’il bénéficie d’un rythme équilibré, ce chien vif et dynamique peut donc parfaitement rester calme en intérieur et apprécier le confort du foyer.

Il est également important de noter que le Teckel n’apprécie pas les montées d’escaliers et les exercices similaires qui sont particulièrement éprouvants pour sa colonne vertébrale. En effet, ce chien est prédisposé à une forme d’hernie discale spécifique en raison de sa morphologie. Si ce type d’effort n’est pas à proscrire absolument, il est important de réfléchir à l’environnement du chien pour limiter le risque de conséquences importantes sur sa santé.

Conseil education

Malgré sa petite taille, le Teckel a un caractère bien marqué et cherche régulièrement à s’affirmer auprès du maître. L’éducation doit commencer dès les premiers mois du chiot et rester rigoureuse tout au long de sa croissance. Si fermeté et patience sont donc nécessaires, la méthode utilisée doit rester positive et bienveillante, en encourageant toujours le chien sur les efforts réalisés.  

Ce fort tempérament peut également devenir source de mésentente avec ses congénères. Afin de garantir un comportement stable au chien adulte, la sociabilisation du chiot est donc une étape indispensable de l’éducation. Il est conseillé de varier les environnements, mais aussi d’organiser des rencontres avec diverses races de chiens et d’animaux dès les premiers mois du chiot. De cette façon, le Teckel se confronte à différentes situations et apprend les codes sociaux de ses congénères pour des relations saines à l’âge adulte.  

Le Teckel possède un goût prononcé pour le jeu, un attrait naturel qui peut devenir un véritable atout dans le cadre d’une éducation positive. Avec des exercices ludiques et des activités variées, le maître capte pleinement l’attention du chien pour un apprentissage en douceur et efficace. Les jouets d’occupation et interactifs peuvent ainsi être utilisés pour éveiller le chien en toute simplicité.  

Le mot du vétérinaire

Si le Teckel ne présente pas de prédisposition génétique particulière, il est important de noter que la taille et le type de sa morphologie l’expose à des problèmes d’hernie discale et de surpoids. Avec une vigilance quotidienne, les risques peuvent être grandement limités dans l’intérêt du chien. Des symptômes persistants ou le début d’un embonpoint doivent toutefois faire l’objet d’une consultation chez votre vétérinaire.