Le Bull Terrier

Avec son chanfrein atypique, le Bull Terrier souffre encore d’une réputation de chien agressif alors qu’une sélection rigoureuse a permis d’obtenir un compagnon affectueux et fidèle. Le Bull Terrier n’est d’ailleurs pas reconnu comme chien dangereux, ni catégorisé. Pour les familles comme les particuliers passionnés, le Bull Terrier est un chien jovial et joueur qui fera le plaisir des plus grands comme des plus petits. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Angleterre
  • animal.svg
    Gabarit
    Grand
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 30kg
    Male: 30kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle: 43cm
    Male: 43cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 3 qui rassemble les races de Terriers.

Historique

Surnommé le “gladiateur de la race canine”, le Bull Terrier a été créé en Angleterre au XVIIIème siècle dans le but d’obtenir un chien de combat. Né d’un croisement entre le Bulldog Anglais et le White English Terrier, un chien de chasse aujourd’hui disparu, le Bull Terrier a pris part à divers affrontements avec des animaux sauvages et domestiques tels que des taureaux et des ours. Des croisements avec le Dalmatien et le Staffordshire Bull Terrier ont également été effectués pour parfaire l’esthétique de ce combattant.

En 1835, le Parlement britannique a réagi à la croissance exponentielle du nombre de combats organisés avec une interdiction totale de ce type de rencontres. Malgré la rapide mise en place d’une organisation clandestine, la race du Bull Terrier commence à décliner aussitôt. C’est James Hinks de Birmingham, un vendeur d’animaux, qui reprend le développement de ce terrier en 1850 avec une sélection minutieuse, orientée uniquement sur la compagnie de l’Homme. Toutefois, l’image d’un chien dangereux et agressif perdure et il faut attendre plus d’un siècle pour que la Fédération Cynologique Internationale reconnaisse officiellement le Bull Terrier en 1993.

Description physique

Le Bull Terrier est le seul chien présentant une tête de forme ovoïde. Une particularité physique qui a su conquérir le cœur de nombreux passionnés au fil des années. S’il existe une variété miniature du Bull Terrier ne pouvant pas dépasser les 35,5 cm au garrot, le Bull Terrier classique est un chien à la silhouette compacte et puissante. Les mâles, comme les femelles, peuvent peser de 20 à 40 kilos et mesurent entre 35 cm et 50 cm. L’espérance de vie de ce chien vif se situe, quant à elle, entre 11 et 14 ans.

Le poil ras du Bull Terrier met particulièrement en avant ses muscles développés et lui confère une force et une agilité importantes. Sa robe peut être bringée, fauve, tricolore, ou blanche, éventuellement tachetée au niveau de la tête. Enfin, les petites oreilles droites du Bull Terrier et ses yeux triangulaires amplifient encore l’allongement de sa tête avec un regard perçant.

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Si le Bull Terrier continue de subir les circonstances de son origine, il est important d’insister sur le travail de sélection effectué et le caractère doux et affectueux du Bull Terrier tel que nous le connaissons aujourd’hui. Au fil des lignées, l’encadrement des élevages a permis d’ôter complètement la tendance agressive qui définissait le chien du XVIIIème siècle.  

Très sociable et joueur, le Bull Terrier est donc un chien de compagnie attachant et parfaitement adapté à la vie en famille. Proche de son maître et des différents membres du foyer, ce terrier singulier, son amour inconditionnel de l’Homme ne lui permet pas d’être éduqué en tant que gardien.

Le Bull Terrier sait faire preuve de facétie et possède un tempérament têtu qu’il est important d’encadrer dès les premiers mois du chiot. Une éducation douce et bienveillante qui participe à l’épanouissement du chien et à une relation au maître toujours plus complice. Les règles établies doivent rester strictes et perdurer afin de lui offrir un apprentissage cohérent et des repères stables.

Régime alimentaire

Le Bull Terrier est un chien particulièrement gourmand qui a tendance à avaler ses croquettes sans les mâcher. Afin d’éviter ce comportement “glouton”, souvent préjudiciable au bon fonctionnement du système digestif, il est possible d'acheter une gamelle dont la forme spécifique force le chien à passer plus de temps sur son repas. La taille des croquettes peut également s’adapter avec un format plus large qui impose la mastication. Dans tous les cas, le Bull Terrier doit bénéficier d’une alimentation de qualité avec un apport protéique équilibré et en accord avec son métabolisme.

Son appétence pour la nourriture de toutes sortes doit attirer l’attention du maître sur le respect de la ration journalière. Ainsi, les friandises offertes dans le cadre d’une éducation positive doivent être déduites de la portion quotidienne distribuée. En effet, un état de surpoids peut entraîner de nombreuses complications et soucis articulaires chez le chien. Il est donc essentiel de privilégier des friandises naturelles et peu caloriques pour encourager les efforts du Bull Terrier. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Le Bull terrier vit très mal les moments de solitude et les longues absences de son maître. Si la présence d’un jardin est toujours un point positif pour le chien, il aura toutefois plus de facilités à s’adapter à une vie citadine proche de son maître qu’à un cadre verdoyant à la campagne où il pourrait être délaissé.

Quel que soit le cadre de vie du Bull Terrier, il doit donc pouvoir compter sur une forte présence de son maître au quotidien avec des sorties quotidiennes qui lui permettent de se défouler réellement, ainsi que des activités ludiques et stimulantes qui peuvent se traduire par un sport adapté en club canin notamment.

Conseil education

Le fort caractère du Bull Terrier et sa tendance dominante sur les autres mâles nécessite une sociabilisation dès les premiers mois du chiot. En multipliant les interactions avec ses congénères dans des environnements différents, mais aussi avec d’autres animaux et des personnes variées (enfant, personne âgée, etc), le chien développe alors un tempérament plus stable une fois adulte.

Son anxiété de la séparation et de la solitude doit également faire l’objet d’une éducation précoce. Il s’agit alors de dédramatiser le moment du départ et d’habituer progressivement le chien à des absences de plus en plus longues, dans la limite d’une durée raisonnable pour l’âge du chien. Une fois seul, le Bull Terrier peut céder à l’ennui et adopter un comportement destructeur en endommageant des meubles par exemple. Au retour du maître, il est important de comprendre que le chien vit uniquement dans le présent, une dispute alors que la bêtise n’a plus lieu est donc inutile. Afin d’éviter ces désagréments, il est donc important de prévoir des occupations telles que des jeux interactifs ou de pistage avec des friandises cachées dans le logement.

Le mot du vétérinaire

Affirmé et tendre, le Bull Terrier est un chien de famille des plus attachants qui reste toutefois sensible à divers problèmes de santé avec des allergies épidermiques, des troubles rénaux et cardiaques possibles, ou encore une surdité. Il est important de choisir un élevage renommé et sérieux qui aura effectué les dépistages possibles sur la lignée du chiot. En cas de symptômes inconnus et persistants, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire dans les meilleurs délais.