Le Beauceron

Souvent cantonné à un rôle de chien dissuasif, le Beauceron est avant tout un chien de berger efficace et un excellent compagnon. Également appelé Berger de Beauce ou Bas-Rouge, le Beauceron fait preuve d’une fidélité et d’une affection sans faille pour son maître. Un excellent chien de garde doux et docile qui réunit donc de multiples qualités au quotidien. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    France
  • animal.svg
    Gabarit
    Grand
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 35kg
    Male: 39kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle:65cm
    Male: 68cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 1, Chiens de Berger et de Bouvier, qui réunit des chiens de travail, sélectionnés pour leur utilité aux côtés de l'homme.

Historique

L’origine du Berger de Beauce remonterait au Moyen- ge et serait en lien étroit avec l’histoire des anciennes transhumances de moutons en France. Jusqu’au XIXème siècle, les bergers disposaient de types de chiens variés qui étaient élevés et croisés entre eux afin de reproduire les aptitudes de gardes de troupeaux. La migration des bergers a alors progressivement cessé avec l’industrialisation du secteur, les compagnons à quatre pattes employés dans ses déplacements sont restés fidèles en prenant le rôle de chiens de ferme.

La première apparition officielle du Beauceron tel que nous le connaissons aujourd’hui date de 1896. Toutefois, à cette époque, le Berger de Beauce et le Briard sont présentés sous une unique et même race. Bien que la Fédération Cynologique Internationale reconnaisse officiellement celle-ci en 1963, il faut attendre l’année 1988 pour que le vétérinaire et cynologue Pierre Mégnin distingue les deux chiens sous des standards séparés, l’un berger de Brie à poils longs et l’autre berger de Beauce à poils courts. Le standard officiel du FCI, quant à lui, n’est pas publié avant 2006.

Description physique

Avec sa forte taille et sa silhouette puissante, le Beauceron est un chien au physique impressionnant. Une morphologie solide qui explique ses qualités de chien de garde par son aspect dissuasif. Si la femelle peut peser de 30 à 40 kilos et mesure entre 61 cm et 68 cm, le mâle, plus imposant, pèse entre 30 et 48 kilos pour une hauteur au garrot de 65 cm à 70 cm. Le Berger de Beauce a une espérance de vie de 10 à 13 ans.

Le Beauceron est donc le plus grand des chiens de berger français. Avec un poil court et dur, ce chien polyvalent se reconnaît selon deux variétés. La première est celle du Bas-Rouge avec une robe majoritairement noire et des taches feu réparties sur la gorge, le poitrail, le bas des membres, ainsi que sur deux pastilles au-dessus de ses yeux sombres. La deuxième est celle du Beauceron arlequin, avec une répartition des marques feu similaire mais une robe tachetée de gris et de noir.

Enfin, le Berger de Beauce présente une particularité physique avec la présence de doubles ergots sur les pattes arrières. Une singularité qui assurait à ces chiens de berger une prise au sol optimale, et ce, quel que soit le terrain. Si les doubles ergots ont perdu leur utilité au fil des siècles, il en reste aujourd’hui un signe distinctif de la pureté de la race, spécifié dans le standard.

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Disposant d’un potentiel incroyable, le Beauceron s’illustre par un caractère sage et hardi comme le précise le standard de la race. Une définition succincte qui traduit pourtant parfaitement bien les besoins de ce grand tendre. Historiquement, il s’agit d’un chien de travail qui a besoin de se dépenser physiquement et psychologiquement pour trouver son équilibre.  

Chien adorable et affectueux, le Berger de Beauce sait se montrer patient et protecteur envers les enfants de la famille. Un sens de la responsabilité accru, qui explique également son profond attachement au maître qu’il n’hésitera pas à défendre avec courage en cas de nécessité. Le Beauceron est, en effet, un très bon chien de garde qui fait preuve d’autant de méfiance envers les inconnus que de sensibilité envers les membres de son foyer.

Polyvalent et facile à éduquer, le Berger de Beauce peut répondre à des exercices variés. Il prend d’ailleurs un réel plaisir à travailler par le biais de nouveaux apprentissages ou de missions précises. Avec un chien doux et loyal, le maître doit d’ailleurs mettre un point d’honneur à lui offrir une éducation bienveillante, garantie d’un animal épanoui sur le long terme.

Régime alimentaire

Comme la plupart des grands chiens, le Beauceron est sujet au risque de torsion d’estomac. Une ration journalière répartie en deux repas est donc conseillée afin de limiter la quantité d’aliment ingérée. Il faut également veiller à ne pas proposer d’exercice physique important à proximité des repas. Concernant sa gamelle, l’alimentation du Berger de Beauce joue un rôle important dans sa santé. Des croquettes adaptées avec un apport protéique de qualités sont donc à privilégier.

Les éventuels problèmes d’articulations liés à son gabarit peuvent être limités par l’ajout quotidien d’huile de saumon pour la mobilité articulaire, ou d’huile de foie de morue qui favorise la récupération physique après l’effort. Il est également possible de réaliser des cures de spiruline afin de renforcer ses défenses immunitaires et lui apporter tous les nutriments nécessaires pour un chien en pleine forme. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Le Beauceron a besoin de dépenser son énergie quotidiennement. Une vie citadine nécessite donc de longues promenades régulières et des activités fréquentes pour que cet environnement puisse lui convenir. Il doit également pouvoir y être habitué dès ses premiers mois de chiot pour y trouver son équilibre et bénéficier d’un logement adapté à sa grande taille.

À la campagne, le Berger de Beauce saura apprécier l’espace d’un grand jardin pour se défouler. Toutefois, la présence d’un extérieur à sa disposition ne doit pas devenir son unique terrain de jeu. Le Beauceron a besoin d’être stimulé et des balades, tout comme des sports canins, restent conseillées afin de lui garantir un cadre de vie à la hauteur de ses qualités polyvalentes et de ses besoins.

Conseil education

Si le Beauceron aime apprendre et dispose de certaines facilités pour appliquer les ordres appris, son éducation peut s’avérer longue. Le maître doit pouvoir rester ferme et constant dans ses demandes, ainsi que les règles établies. Une éducation bienveillante avec un renforcement positif par le biais de récompenses est la meilleure méthode pour encourager l’animal et valoriser ses efforts. Des cris fréquents ou des gestes de maltraitance risquent de créer une profonde anxiété chez le chien, ou de développer une agressivité qu’il sera alors difficile de maîtriser. Ce type de comportement est donc à bannir de l’éducation du Berger de Beauce.

Chien de garde par excellence, le Beauceron se montre instinctivement méfiant face à l’inconnu. Dès les premiers mois du chiot, il convient donc de le sociabiliser avec des rencontres régulières au parc à chien ou des activités en club canin. La découverte de différentes races de ses congénères, mais aussi d’environnements variés et de multiples personnes, lui permettent de développer un caractère stable et sociable une fois adulte.

Le mot du vétérinaire

Véritable géant au grand cœur, le Beauceron est un chien robuste qui ne semble prédisposé à aucune maladie. Son gabarit implique toutefois le risque de développer une dysplasie des hanches et ses doubles ergots peuvent être sources de blessures. Une boiterie qui perdure ou une plaie importante doivent donc faire l’objet d’une visite à votre vétérinaire afin de pratiquer les dépistages ou les soins correspondants et soulager rapidement le chien.