Le Ragdoll

Plus grand que la moyenne, le Ragdoll est un chat patient qui sait s’accommoder de nombreux environnements. Son caractère calme et docile en fait un chat particulièrement apprécié des familles auprès desquelles il ne cesse de gagner en popularité dans le monde entier. Il représente donc un compagnon affectueux et discret qui prend plaisir à rester proche de ses maîtres tant que l’agitation autour n’est pas trop importante. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Mi-long
  • origine.svg
    Origine
    Etats-Unis
  • animal.svg
    Gabarit
    Grand
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 6kg
    Male: 7kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle:33cm
    Male: 35cm

Historique du Ragdoll

La race du Ragdoll est née au début des années 1960 dans l'État de Californie, aux États-Unis. Ann Baker, qui est alors éleveuse de Persans, décide de croiser un de ses spécimens femelles Angora avec un Sacré de Birmanie. Elle nomme ainsi la nouvelle race avec originalité puisque Ragdoll signifie littéralement “poupée de chiffon” en anglais. Très vite, les qualités douces et affectueuses de ce chat contribuent à son développement dans de nouveaux élevages et sa reconnaissance auprès des fédérations américaines dès les années 1970.

En France, il faut attendre 1986 pour que le Ragdoll soit importé par une éleveuse des Pyrénées-Atlantiques. Avec une première portée française deux ans plus tard, ce chat se popularise largement dans l’Hexagone au fil des années pour arriver au succès qu’on lui connaît depuis. On recense d’ailleurs aujourd’hui plusieurs milliers de spécimens reconnus à travers le pays.

Description physique du Ragdoll

Avec son corps puissant et sa large poitrine, le Ragdoll possède une silhouette imposante et harmonieuse. La femelle, légèrement plus petite, pèse entre 3 et 8 kilos pour une mesure du museau à la queue comprise entre 30 cm et 35 cm. Le mâle, quant à lui, peut atteindre les 9 kilos et mesure de 33 cm à 38 cm. L’espérance de vie moyenne de ce chat américain varie de 12 à 17 ans.

La robe du Ragdoll se compose de poils mi-longs particulièrement soyeux et contribue, avec ses grands yeux bleus, à son succès auprès des particuliers. D’après les standards établis, quatre motifs sont reconnus officiellement quant aux couleurs de son pelage : le colourpoint, le mitted, le bicolore et le van. Par ailleurs, ses oreilles larges à la base et pointues accentuent son air vif et alerte.

Caractère du Ragdoll

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Le Ragdoll est avant tout réputé pour son caractère doux et patient. Particulièrement calme, il ne fait donc jamais preuve d’une quelconque forme d’agressivité, y compris lorsqu’il interagit avec des enfants turbulents. Ce chat représente donc un compagnon idéal et parfaitement sûr pour les familles désireuses d’adopter un animal. En effet, lorsque l’agitation devient problématique pour lui, il s’éloigne alors avec discrétion vers un lieu plus calme et silencieux.  

Très affectueux, le Ragdoll supporte mal la solitude et reste la plupart du temps auprès de son maître. Désireux de caresses et de câlins, il se montre sociable et n’hésite pas à monter sur les genoux ou le lit pour trouver de l’affection. Il préfère d’ailleurs fortement le confort douillet de l’intérieur au tumulte de l’extérieur et ne se montre pas très aventurier lorsqu’il dispose d’un jardin.

Régime alimentaire du Ragdoll

Moins actif que d’autres races félines, le Ragdoll peut rapidement prendre du poids. Un embonpoint problématique qui peut avoir de lourdes répercussions sur sa santé. Afin de prendre soin de l’animal au quotidien et lui assurer les meilleures conditions de vie possibles, le choix des croquettes est donc essentiel. Avec une recette de qualité et équilibrée, le Ragdoll bénéficie de tous les nutriments nécessaires en évitant des formules inutilement riches pour son poids.

Si la santé du Ragdoll est un point crucial à ne pas négliger à travers son alimentation, cette dernière peut rester une source de plaisir et de satisfaction pour l’animal si elle est bien proportionnée. Certaines gamelles de la semaine peuvent ainsi être remplacées par des mousses sans céréales savoureuses. Il s’agit d’un moyen efficace pour renouveler l’appétit de l’animal, mais aussi veiller à sa bonne hydratation au quotidien. IMPORTANT : Le chat doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement du Ragdoll

Souple et docile, le caractère du Ragdoll lui permet de s’adapter à tous les types d’environnement pour son foyer. Qu’il s’agisse d’un appartement en ville ou d’une maison à la campagne, ce chat tendre saura trouver son équilibre auprès de ses maîtres. Il est toutefois important de noter que le Ragdoll passe la plupart de son temps en intérieur où il se sent plus à l’aise. La présence d’un jardin à sa disposition n’attise que très peu d’instincts chasseurs chez lui et ses escapades au grand air restent donc limitées.

Ses réflexes de défense sont d’ailleurs restreints et son environnement doit lui permettre d’évoluer dans un milieu sécurisé. La cohabitation avec d’autres congénères est tout à fait possible mais doit faire l’objet d’une attention particulière au début afin d’éviter les accidents. De la même façon, l’extérieur ne doit pas rester constamment ouvert aux chiens qui pourraient être de passage dans la rue notamment.

Soins et conseils du Ragdoll

Le poil et le sous-poil du Ragdoll ne nécessitent qu’un brossage modéré. Avec une fréquence régulière d’entretien, il est donc facile de préserver la beauté et la brillance de son pelage. De plus, le caractère casanier du Ragdoll limite grandement sa capacité à se salir au quotidien. Un brossage une à deux fois par semaine est donc suffisant pour débarrasser la robe du Ragdoll de ses poils morts et de ses éventuelles saletés.

La faible activité du Ragdoll ne lui permet pas d’user suffisamment ses griffes naturellement. Afin d’éviter une pousse trop longue et une griffe incarnée qui se plante dans le coussinet, il est important de couper régulièrement les griffes du Ragdoll en surveillant leurs longueurs. En effet, et bien qu’il s’agisse d’une blessure particulièrement douloureuse pour l’animal, le Ragdoll ne ressent pas la douleur comme les autres races félines et peut observer un comportement parfaitement habituel malgré sa souffrance. Ce chat calme et amical nécessite donc une vigilance accrue de la part de ses maîtres afin de soigner rapidement les blessures, mais aussi déceler au plus tôt les symptômes de maladies.

Enfin la beauté du pelage du Ragdoll peut être entretenue par l’ajout d’un complément alimentaire naturel dans sa gamelle. Le krill déshydraté permet d’offrir une gourmandise supplémentaire à l’animal tout en contribuant à sa vitalité et à l’éclat de son poil. La proportion est alors à adapter en fonction du poids du chat et ne doit pas dépasser les recommandations indiquées.

Le mot du vétérinaire sur le Ragdoll

Le Ragdoll est un chat relativement épargné par les pathologies héréditaires. Il peut toutefois souffrir d’une myocardiopathie hypertrophique ou d’un polykystose rénale au cours de sa vie. Un comportement inhabituel ou des symptômes persistants doivent vous amener à consulter votre vétérinaire afin de mettre en place un traitement adapté dans les meilleurs délais et soulager rapidement l’animal.