Le Shiba Inu

Vif et intelligent, le Shiba Inu est un petit chien au caractère fort. Son tempérament indépendant ne l’empêche toutefois pas d’être un formidable compagnon pour les petits comme les grands grâce à sa loyauté et son instinct de protection. Un chien attendrissant et bien proportionné qui pourra donc trouver sa place aussi bien auprès des familles que des maîtres seuls et actifs.

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Japon
  • animal.svg
    Gabarit
    Petit
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 8kg
    Male: 8kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle: 36cm
    Male: 39cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 5 qui rassemble les chiens de type Spitz et de type primitifs.

Historique de la race Shiba Inu

Le Shiba Inu est une race très ancienne née au Japon. Son nom signifie d’ailleurs littéralement “petit chien” en japonais. Originaire des régions montagneuses qui se trouvent face à l’océan Pacifique, le Shiba était alors utilisé pour chasser le petit gibier et les oiseaux. De 1898 à 1912, des setters anglais et pointers sont également importés sur l’île pour la chasse, donnant ainsi naissance à de nombreux croisements entre les races. En quelques années, le nombre de Shiba Inu se réduit donc considérablement.

En 1928, des passionnés et des chasseurs fidèles à ce spécimen décident alors des sélections plus rigoureuses afin de préserver les lignées pures race. Un travail de patience et une réussite qui conduit à l’unification des critères et à la rédaction d’un standard officiel en 1934. Trois ans plus tard, le Shiba Inu est même reconnu en tant que “monument naturel” du Japon, poussant ainsi les éleveurs à améliorer encore les sélections de ce chien pour obtenir le fidèle compagnon que nous connaissons aujourd’hui.

Description physique du Shiba Inu

Avec son corps robuste et musclé, le Shiba Inu incarne une certaine force tranquille qui impressionne malgré son petit gabarit. En effet, les femelles mesurent entre 35 cm et 38 cm contre une moyenne de 38 cm à 41 cm pour les mâles. Les standards de poids, quant à eux, sont identiques pour tous les spécimens et se situent entre 6 et 10 kilos. Le Shiba Inu présente par ailleurs une santé solide et, par conséquent, une très bonne espérance de vie puisqu’elle est généralement comprise entre 12 et 15 ans.

Le poil du Shiba est dur et court avec un sous-poil très dense qui contribue à son allure imposante. Différentes robes sont acceptées par les standards tels que le roux, le sésame noir ou rouge et le noir et feu. Si le pelage du Shiba peut donc se parer de couleurs variées, il est toutefois important de noter que tous les spécimens doivent présenter de l”Urajiro”. Cette mention spécifique indique que le chien a des poils blanchâtres sur les faces latérales du museau, sur les joues, sous la mâchoire, au niveau de la gorge, du poitrail et du ventre, mais aussi sur la face inférieure de la queue et la face interne des membres. Enfin, les oreilles pointues et les yeux en amande du Shiba lui confèrent un air vif et malicieux.

Comportement et caractère du Shiba Inu

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Éveillé et joueur, le Shiba Inu est un chien calme qui saura apprécier la présence de ses maîtres. S’il n’est pas toujours très câlin et se retire parfois pour profiter de réels moments de solitude, il saura s’entendre ainsi avec tous les membres de la famille. Le Shiba possède d’ailleurs un véritable instinct protecteur et pourra remplir sans difficulté le rôle d’un chien d’alarme au quotidien. Un compagnon idéal avec lequel vous pourrez créer une relation de confiance grâce à des moments complices et tendres.

D’un naturel peu aboyeur, le Shiba est également assez craintif malgré sa tendance à se montrer dominateur avec d’autres mâles. Des traits de caractère qui pourront s’effacer au cours de sa croissance grâce à une éducation bienveillante et une bonne sociabilisation du chiot. Compagnon actif et curieux, le Shiba Inu affectionne aussi les activités sportives et stimulantes avec ses maîtres. L’occasion de renforcer le lien qui les unit, mais aussi d’épanouir le chien en toute simplicité.

Quelles croquettes pour un Shiba Inu ?

Le régime alimentaire du chien contribue activement à préserver sa santé. Avec des croquettes haut de gamme, ce dernier profite en effet d’un apport protéique de qualité qui pourra se décliner à travers différentes recettes. Qu’il s’agisse de croquettes sans céréales Shiba ou de formules premium plus traditionnelles, le chien bénéficie de tous les nutriments nécessaires à sa croissance et à sa vitalité.

Certains compléments alimentaires peuvent également enrichir la gamelle du Shiba Inu avec des ingrédients naturels reconnus pour leurs vertus. À la suite d’un entraînement physique, l’huile de foie de morue pourra notamment participer à la bonne récupération des muscles de l’animal. Un apport complémentaire qui renouvelle par ailleurs l’appétit du Shiba avec une saveur gourmande.

Quel environnement pour cette race de chien ?

Le Shiba Inu est une race qui s’adapte aussi bien à la vie citadine en appartement qu’à un environnement plus campagnard. Quel que soit le mode de vie du maître, il est toutefois important de proposer des sorties régulières au chien, ainsi que des activités qui pourront lui garantir un exercice suffisant au quotidien. En effet, un Shiba qui s’ennuie risque de dépenser son énergie en détruisant des jouets ou du mobilier. Son rythme de vie doit donc lui permettre un équilibre adapté, et ce, qu’il grandisse en appartement ou en maison.

En outre, si le Shiba fait preuve d’un caractère assez indépendant, le chiot doit être habitué rapidement aux absences du maître. Avec des jouets et des friandises adaptées telles que le bois de cerf, le chien apprend petit à petit à s’apaiser seul et à trouver son équilibre dans ces moments de solitude.

Conseil éducation pour un Shiba Inu

Comme tous les chiens de type primitifs, le chien Shiba a un caractère affirmé et des instincts naturels encore très présents. Dès les premiers mois du chiot, une éducation rigoureuse et ferme doit donc être mise en place par le maître, sans jamais utiliser la violence. En effet, le Shiba Inu peut rapidement devenir craintif ou agressif si l’apprentissage se fait par les cris ou les coups. Afin de le faire grandir dans les meilleures conditions, il est, par conséquent, nécessaire de privilégier une approche bienveillante avec du renforcement positif. Le chiot pourra alors être récompensé de ses efforts par des friandises pour chien de qualité.

Actif et volontaire, le Shiba s’épanouit lorsqu’il profite d’une activité physique régulière. Les sports canins sont donc tout indiqués pour cette race, avec de nombreuses possibilités pour créer des moments de complicité avec le maître. Agility, canicross, cani-rando ou encore pistage, le chien est stimulé physiquement et mentalement pour son plus grand plaisir. Tout au long de sa croissance, mais aussi à l’âge adulte, le Shiba Inu jouit ainsi d’un équilibre parfait aux côtés de ses maîtres.

Enfin, il est essentiel de sociabiliser correctement le chiot Shiba dès son arrivée au sein de la famille. Qu’il s’agisse de le familiariser avec des enfants, des personnes âgées, d’autres congénères ou des animaux déjà présents dans le foyer, ces présentations précoces permettent au chien de grandir plus en confiance avec son environnement et d’apprendre les différents codes qui s’appliquent à chacun pour des relations saines en toutes circonstances.

Dr_Charlet_Site.png

Le mot du vétérinaire sur le Shiba Inu

Robuste, le Shiba Inu ne présente aucune prédisposition à des maladies génétiques. Les spécimens mâles ont cependant davantage de sensibilité quant aux infections de la région buccale. Des symptômes récurrents ou persistants doivent néanmoins toujours donner lieu à une consultation chez votre vétérinaire.

Dr CHARLET Karen