Le Persan

Avec son caractère doux et ses poils longs, le Persan est l’une des races de chat les plus anciennes. Plutôt casanier et tranquille, il affectionne particulièrement le confort douillet de l’intérieur et les endroits calmes. S’il peut parfaitement s’adapter à une vie de famille, il n’en reste pas moins peu enclin à l’agitation et aux bouleversements. Ses maîtres doivent donc respecter son indépendance et privilégier des moments de partage de qualité où le chat est également demandeur. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Long
  • origine.svg
    Origine
    Perse
  • animal.svg
    Gabarit
    Moyen
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 4kg
    Male: 4kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle:30cm
    Male: 30cm

Historique du Persan

Si le Persan est l’un des chats les plus populaires en France aujourd’hui, son origine exacte est plus floue et ne permet pas de déterminer précisément le début de cette race. En effet, bien que nous connaissons ce chat à poils longs depuis plusieurs siècles et que les registres précisent son apparition au tout premier concours de beauté félin en 1871, en Angleterre, son introduction en Occident reste un mystère. L’histoire la plus réputée suppose que c’est Pietro Della Valle qui importa le Persan en Italie au début du XVIIème siècle alors qu’il ramenait des bijoux et des épices de Perse. À la même époque, Nicolas-Claude Fabri de Peiresc ramenait en France des chats turcs à poils longs, appelés Angora. Certains pensent alors qu’il s’agit d’un seul et même chat, quand d’autres semblent affirmer que le Persan descendrait de races égyptiennes.

Pourtant, des études récentes semblent finalement donner une toute autre version de l’origine du Persan. Ce dernier serait le descendant d’un chat domestique russe à poils longs. Son nom ne serait alors qu’un héritage des nombreuses histoires lui attribuant une origine asiatique. Quel que soit le début de son histoire, l’introduction du Persan en Occident a immédiatement connu un succès fulgurant, au sein de la bourgeoisie française comme en Angleterre. Dès 1880, des croisements avec l’Angora sont réalisés afin d’améliorer la beauté et la longueur de leur pelage, et donnent lieu au Persan tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Description physique du Persan

Avec une morphologie courte et massive, le Persan se caractérise par le volume de son pelage soyeux et son nez court. De taille moyenne, ce chat calme ne mesure pas plus de 30 cm du museau à la queue. Par ailleurs, et ce qu’il s’agisse de spécimens mâles ou femelles, il pèse généralement entre 3 et 5 kilos. Un gabarit en rondeur et une musculature puissante qui font la singularité de son charme depuis son origine. Son espérance de vie, quant à elle, varie de 12 à 15 ans.

Le corps imposant du Persan est amplifié par un sous-poil abondant, une collerette jusqu’à sa poitrine, et un poil long particulièrement fourni. La robe de ce chat peut d’ailleurs revêtir de nombreuses couleurs et des motifs différents selon les standards établis : noir, bleu, roux, crème, blanc, écaille de tortue, bleu crème, cannelle, argenté, doré, tabby point, colourpoint, bicolore, ou encore smoke. Autant de déclinaisons possibles pour un chat au regard éveillé et au caractère réservé.

Caractère du Persan

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Le Persan peut se montrer des plus discrets au quotidien. Calme et pondéré, il ne fait d’ailleurs pas souvent entendre ses miaulements. Sa communication passe donc davantage par son regard et sa moue lorsqu’il cherche à exprimer un apaisement ou un mécontentement. Le maître doit donc rester attentif afin de lui assurer un environnement adapté et épanouissant.  

Son goût pour la tranquillité fait du Persan un chat qui supporte mal les lieux bruyants, particulièrement agités ou les changements brusques. S’il apprécie quelques parties de jeux avec les enfants, tous les membres de la famille doivent respecter sa quiétude et éviter de le prendre dans les bras ou de le déranger trop régulièrement. En effet, le Persan reste donc un chat doux mais indépendant qui fera part de son agacement s’il est trop sollicité, sans jamais montrer d’agressivité cependant.

Enfin, le Persan est un chat peu actif au quotidien. Ses instincts de grimpeur et de chasseur sont donc limités et ne le poussent que très rarement à l’aventure, y compris lorsqu’il dispose d’un espace extérieur. Afin de répondre pleinement à ses besoins spécifiques, ce chat facile à vivre doit pouvoir compter sur un couchage au calme et confortable.

Régime alimentaire du Persan

Sujet à l’obésité de par son activité physique limitée au quotidien, le Persan doit bénéficier d’une alimentation saine et équilibrée afin d’éviter toute prise de poids trop importante. Des croquettes de qualité présentant un apport protéique adapté et des nutriments essentiels sont indispensables pour prendre soin de ce chat à poils longs et préserver au mieux sa santé au fil des années.

Si sa ration journalière doit être maîtrisée pour un régime alimentaire optimal, certaines gamelles de croquettes peuvent être remplacées par des pâtées sans céréales savoureuses. Un repas gourmand et sain spécialement conçu pour les félins qui permet également d’offrir au chat une nourriture humide, précieuse pour maintenir son niveau d’hydratation. IMPORTANT : Le chat doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement du Persan

La présence d’un jardin permet au Persan de se dégourdir les pattes dans un environnement extérieur agréable, toutefois son caractère calme lui permet de s’adapter parfaitement à une vie en appartement, à condition qu’il puisse profiter d’un espace bien à lui pour ses longues siestes.

Son couchage doit donc être installé à l’écart des pièces de vie bruyantes et dans un coin tranquille. Le maître doit ainsi éviter les lieux de passage pour un confort optimal de l’animal. Si le Persan n’est pas un félin très actif, il peut cependant apprécier un nid douillet en hauteur, perché sur un arbre à chat par exemple.

Soins et conseils du Persan

Le pelage particulier du Persan nécessite un entretien régulier qu’il ne peut pas assumer seul. Il est donc important que le maître effectue un brossage régulier et quotidien afin d’aider ce chat à poils longs à éliminer les saletés et les nœuds. Son pelage reste ainsi en parfaite santé et durablement soyeux.

Comme pour beaucoup de races félines au nez court et aplati, le Persan peut éprouver quelques difficultés à nettoyer correctement son visage. Qu’il s’agisse de ses yeux ou de son museau, un chiffon humide ou des produits d’hygiène adaptés permettent de débarrasser toutes les impuretés et de prendre soin de l’animal en toute simplicité.

Enfin, la vitalité du poil du Persan peut être entretenue par l’ajout de krill déshydraté à sa gamelle de croquettes. Un complément alimentaire naturel et sain qui permet de préserver la brillance et la douceur du pelage de ce chat populaire. Avec des proportions adaptées, le chat profite d’un aliment appétent au quotidien sans prendre de poids.

Le mot du vétérinaire sur le Persan

Charmant avec ses poils longs, le Persan s’avère cependant fragile au niveau de sa santé. Sa prédisposition génétique à certaines maladies respiratoires et rénales doit donner lieu à une sélection scrupuleuse de l’éleveur afin de limiter les risques. Un choix rigoureux qui ne vous exempte pas des vaccins réglementaires, ni d’une visite chez votre vétérinaire en cas de symptômes durables.