Le Maine Coon

Géant au cœur tendre, le Maine Coon est l’une des races de chat les plus grandes. Avec plus d’un mètre de longueur, plusieurs spécimens ont d’ailleurs décroché des records mondiaux au fil des années. D’un caractère calme et tranquille, ce grand gabarit reste néanmoins un compagnon affectueux et doux qui sait facilement trouver sa place au sein d’une famille. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Long
  • origine.svg
    Origine
    Etats-Unis
  • animal.svg
    Gabarit
    Grand
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 8kg
    Male: 8kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle:110cm
    Male: 110cm

Historique du Maine Coon

Très commun dans les fermes du Maine au XIXème siècle, le Maine Coon doit sa popularité à ses qualités de chasseur exceptionnelles. La beauté de son pelage et sa silhouette élancée l’ont toutefois éloigné du milieu rural pour des expositions félines dès l’année 1860, où sa race est présentée pour la première fois aux États-Unis.

L’arrivée et le développement des chats Persans sur le sol américain ralentit toutefois nettement l’engouement des particuliers pour le Maine Coon, dont la race souffre alors d’un véritable déclin. En 1958, deux éleveurs, soucieux d’éviter l’extinction de ce chat tendre, fondent le Central Maine Coon Cat Club et participent activement à développer à nouveau la race avec une sélection précise et rigoureuse. Le standard est d’ailleurs établi en 1967 aux États-Unis. Il faut toutefois attendre le début des années 1980 pour voir le Maine Coon arriver en France. C’est à la même période, en 1983, que la Fédération Internationale Féline le reconnaît officiellement parmi les races félines.

Description physique du Maine Coon

Avec sa grande taille et sa large poitrine, le Maine Coon se distingue de par sa musculature développée et son allure majestueuse. Mâles et femelles pèsent de 4 à 9 kilos et mesurent généralement entre 100 cm et 120 cm du museau à la queue. Une silhouette imposante qui reste toutefois harmonieuse et équilibrée. Par ailleurs, l’espérance de vie de ce chat varie de 15 à 20 ans.

Le pelage mi-long à long du Maine Coon forme une collerette sous sa gorge et amplifie l’importance de sa carrure. Un pelage soyeux qui peut se parer de nombreuses couleurs de robe, à l’exception du chocolat et du lilas qui sont exclus des standards officiels. Enfin, les grands yeux en amande du Maine Coon et ses oreilles dressées hautes avec des plumets, lui confèrent une ressemblance troublante avec le lynx. Des caractéristiques qui sont encore aujourd’hui l’une des raisons de sa popularité auprès des particuliers.

Caractère du Maine Coon

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Très proche de son maître, le Maine Coon se montre affectueux au point d’être parfois caractérisé de “collant”. Un trait de caractère spécifique à cette race, qui lui vaut régulièrement d’être comparé aux chiens plutôt qu’aux chats. Communicatif et attentionné, les nombreuses tonalités à la disposition du Maine Coon sont alors l’occasion d’échanges passionnés avec ses maîtres entre miaulements et roucoulements.  

Le Maine Coon est également un chat extrêmement patient et joueur. Un caractère facile et idéal en présence des enfants, qui n’hésitent pas à le stimuler avec de nombreux jouets variés pour son plus grand plaisir. Le moindre bout de ficelle devient alors un jeu enthousiasmant pour tous, et l’opportunité de renforcer un lien complice entre les maîtres et l’animal.

Régime alimentaire du Maine Coon

De par son gabarit important, l’embonpoint peut rapidement causer une dysplasie au niveau des hanches du Maine Coon. Son alimentation est donc essentielle à sa bonne santé et doit être sélectionnée minutieusement. En fonction de son âge, les croquettes doivent présenter un apport protéique de qualité et cohérent avec ses besoins, ainsi que des nutriments essentiels au bon fonctionnement de son métabolisme. Adulte vers l’âge de 4 ou 5 ans, son alimentation pourra alors évoluer pour l’accompagner au mieux.

Il est également important de noter que les besoins en eau du Maine Coon sont plus importants que pour d’autres races de chat. Afin de varier son alimentation et lui assurer une hydratation optimale, le maître peut alors proposer des pâtés sans céréales de qualité qui contribuent à renouveler son appétence avec des ingrédients savoureux et une recette adaptée. IMPORTANT : Le chat doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement du Maine Coon

Le Maine Coon s’adapte aussi bien à une vie citadine en appartement qu’à l’environnement plus ouvert d’une maison à la campagne. Son attachement au maître et son faible besoin d’activité lui permettent d’apprécier le confort douillet du foyer et de trouver son équilibre au travers des différentes interactions avec les membres de sa famille.

Il peut cependant revenir à ses instincts de chasse quelques fois et s’éloigner du domicile pour laisser libre court à sa curiosité et ses aptitudes primaires. Son périmètre de chasse est alors très étendu et peut rapidement devenir source de danger dans le cas où le domicile serait notamment à proximité de routes.

Soins et conseils du Maine Coon

Contrairement aux idées reçues sur les races félines, le Maine Coon apprécie énormément l’eau et y trouve un élément de jeu particulièrement distrayant. Afin de l’inciter à boire régulièrement dans la journée, la mise en place d’une fontaine à eau peut donc s’avérer des plus utiles.

Le pelage fourni de ce géant nécessite moins d’entretien que ce que l’on pourrait croire. En effet, un brossage hebdomadaire est suffisant, à condition de le faire soigneusement. En outre, certaines sorties nocturnes du chat peuvent imposer un démêlage plus régulier si des herbes collantes ou des épis se piègent dans les poils.

Afin d’entretenir la fourrure du Maine Coon, l’ajout d’huile de saumon dans sa gamelle est un moyen naturel et efficace de prendre soin de la beauté de son poil, mais aussi de sa mobilité articulaire. Un complément alimentaire riche en oméga 3 et particulièrement appétent qui comble le chat à chaque repas.

Dr_Charlet_Site.png

Le mot du vétérinaire sur le Maine Coon

Chat imposant et somptueux, le Maine Coon présente des prédispositions à certaines maladies telles que la cardiomyopathie hypertrophique féline ou encore la polykystose rénale. Si le choix d’un éleveur sérieux permet de limiter les risques de pathologies héréditaires, des symptômes persistants ou une brusque perte de poids doivent toujours faire l’objet d’une consultation chez votre vétérinaire.

Dr CHARLET Karen