Voici les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre chien

Voici les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre chien

  • 3 minutes de lectures

Sous-estimer ou mal connaître les besoins réels de l’animal, prendre soin de son chien n’est pas toujours aisé. Malgré les meilleures intentions, vos réactions ou vos comportements peuvent avoir l’effet inverse de celui escompté, et ce, qu’il s’agisse de l’éducation de votre compagnon ou de son bien-être. Afin de vous aider à adopter les bons réflexes tout au long de sa vie, nous vous présentons ici les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre chien.

1/ Ne pas le stimuler suffisamment

Quel que soit son âge, votre chien a besoin de se dépenser et d’interagir avec vous. En prenant le soin de varier les activités et les jeux (exercices physiques et intellectuels) que vous lui proposez, vous contribuez ainsi à son équilibre à vos côtés. En revanche, lorsque vous négligez ses interactions, votre chien aura tendance à se montrer moins obéissant et évacuera son trop-plein d’énergie de la mauvaise façon : dégâts, troubles du comportement, etc.

2/ Utiliser les cris ou la violence pour le réprimander

Un chien ne comprend pas les cris. Si vous lui communiquez votre mécontentement en haussant le ton, vous risquez alors simplement de créer une source d’excitation ou de peur chez lui. De même, la violence est évidemment à proscrire dans vos interactions. Quelle que soit la bêtise, votre chien doit pouvoir garder un lien de confiance envers vous pour rester stable et équilibré. La punition la plus adaptée consiste à l’ignorer sur une courte période. Vous le privez ainsi d’interactions sociales pour lui signifier, sans cri, ni heurt, votre désapprobation.

3/ Punir votre chien sans l’avoir vu faire

En rentrant du travail ou en vous réveillant, vous pouvez constater certains dégâts. Que votre chien ait rongé une plinthe ou que votre chiot ait fait ses besoins, l’erreur est alors de le punir au moment où vous vous rendez compte de sa bêtise. En effet, la punition étant décalée de l’action, l’animal ne comprendra pas pourquoi vous le réprimez. Pour un apprentissage positif et réel, la punition doit ainsi se limiter aux moments mêmes où votre chien n’adopte pas le bon comportement.

4/ Multiplier les friandises et les portions de croquettes

Gourmand et curieux, votre chien aura toujours plaisir à dévorer les friandises et les encas que vous pourriez lui donner. Face à son enthousiasme, l’erreur est alors de multiplier ces dernières ou de ne pas rationner ses portions de croquettes journalières. Bien que vous souhaitiez lui faire plaisir, un régime alimentaire inadapté entraînera inévitablement un surpoids à long terme et des complications pour sa santé. Respecter les proportions recommandées pour son âge et son gabarit est donc indispensable.

5/ Négliger son hygiène dentaire

À l’instar des humains, les chiens peuvent souffrir d’infections buccales et de tartre. Dès les premiers mois du chiot et tout au long de sa vie, il est ainsi important de ne pas négliger l’hygiène dentaire de votre compagnon à quatre pattes. En complément de visites régulières au cabinet vétérinaire, vous pourrez lui offrir des jeux d’occupation tels que le bois de cerf pour chien. Une friandise saine, qui le force à un exercice de mastication prolongé et lutte contre l’apparition de plaque dentaire.

Les recettes de Daniel, qui sommes nous ?

Les recettes de Daniel c'est avant tout l'histoire d'un passionné. Daniel, nutritionniste animalier depuis plus de 30 ans, a souhaité formuler des recettes pour satisfaire tous les besoins de nos animaux de compagnie. Malgré une forte concurrence européenne, il s'est imposé le défi de fabriquer une gamme complète d'aliments répondant à toutes les exigences et spécificités de chaque race de chiens et de chats.

En savoir plus

Nos suggestions de produits

5 € de réduction

Sur votre 1ère commande chez Les recettes de Daniel

Activer la réduction