Le Dogue Argentin

Imposant par sa taille, le Dogue Argentin est un molossoïde à la musculature développée. Toutefois, ses instincts de chien de chasse et sa silhouette puissante n’en font pas moins un compagnon agréable pour les familles.  Ce chien fidèle et affectueux connaît d’ailleurs un succès grandissant depuis son importation en France à la fin du XXème siècle. Une popularité méritée pour un chien aux multiples qualités. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Argentine
  • animal.svg
    Gabarit
    Grand
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 40kg
    Male: 43kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle: 63cm
    Male: 65cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 2 qui rassemble les Chiens de type Pinscher et Schnauzer, les Molossoïdes, les chiens de montagne et de bouvier suisses, ainsi que les autres races assimilées.

Historique

Les conquistadors espagnols, partis à la conquête du Nouveau Monde au sud du continent américain, utilisaient des molosses face aux Indiens. Ils furent ensuite employés afin de contenir les esclaves travaillant dans les colonies et d’éviter leurs éventuelles fuites, avant de prendre le rôle de chien de combat au XIXème siècle. Une origine relativement récente qui place alors l’ancêtre du Dogue Argentin actuel au cœur de certains des événements les plus sombres de l’Histoire de ces derniers siècles.  

C’est au tout début du XXème siècle qu’un cynologue argentin passionné envisage d’utiliser le Dogue Argentin pour la chasse aux gros gibiers et aux félins. Le Docteur Antonio Nores Martinez, accompagné de son frère Augustin, procède donc à divers croisements avec des chiens de chasse. L’objectif de ce travail de sélection est alors d’obtenir un chien vaillant et vif, disposant d’un bon flair et supportant les conditions naturelles du pays. La couleur blanche de sa robe est également privilégiée pour le distinguer rapidement dans les vastes plaines herbeuses. Le premier Dogue Argentin naît alors dans la région de Cordoba en Argentine.  

Si le premier standard officiel entre en vigueur en 1928, la Fédération Cynologique Internationale ne reconnaît pas la race avant 1973. Le Dogue Argentin est importé quelques années plus tard en France et trouve rapidement sa place auprès des chasseurs de l’hexagone.  

Description physique

Le Dogue Argentin, parfois surnommé “Dogo” en référence à son nom argentin, est un véritable athlète. Des pattes robustes et un corps musclé qui ont su accompagner l’Homme de diverses façons au fil des années grâce à une certaine polyvalence. Le mâle mesure de 60 cm à 68 cm pour un poids compris entre 40 et 45 kilos. La femelle n’est pas loin du même standard puisqu’elle peut mesurer de 60 cm à 65 cm et pèse entre 40 et 43 kilos. Par ailleurs, l’espérance de vie du Dogue Argentin varie de 12 à 14 ans.  

Le Dogo est un chien à poils courts entièrement blanc qui peut néanmoins présenter quelques taches noires autour de ses yeux foncés en forme d’amande. Hautes et tombantes, ses oreilles étaient régulièrement coupées en pointes lorsqu’il était utilisé en tant que chien de combat. Une pratique des plus douloureuses pour l’animal qui est aujourd’hui formellement interdite. Docile et fidèle, le Dogue Argentin profite d’une sélection rigoureuse et affiche toujours une allure noble et fière. Un compagnon élégant qui sait également se rendre utile avec ses nombreuses aptitudes.  

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.png 5/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.pngstar_empty.png 3/5

Les croisements minutieux du Docteur Antonio Nores Martinez et son travail de sélection ont permis au Dogue Argentin un équilibre psychologique exceptionnel. Courageux, doux et loyal, ce chien fait preuve d’un réel attachement à son maître qu’il défend en toutes circonstances. Au sein d’une famille, il s’entend également très bien avec les enfants s’il a été habitué à en côtoyer tôt. Il est alors un excellent partenaire de jeu et manifeste le même instinct protecteur envers eux.  

D’un naturel paisible et peu aboyeur, le Dogue Argentin est un chien vif qui reste toujours sur le qui-vive. Une attention constante qui témoigne de ses remarquables qualités de gardien et de défenseur. Renforcé par ce trait de caractère, le Dogo peut démontrer une tendance dominante, particulièrement face à ses congénères mâles. Une bonne sociabilisation est donc indispensable afin de l’habituer dès son plus jeune à des interactions saines et simples.

Sportif et volontaire, le Dogue Argentin a besoin de se dépenser autant sur le plan intellectuel que physique. En plus d’activités adaptées et partagées avec son maître, ce chien tendre doit pouvoir bénéficier d’une réelle attention et affection de la part de ce dernier. Une condition indispensable à son bien-être et à son épanouissement au sein du foyer.

Régime alimentaire

Il arrive que certains individus de la race des Dogues Argentins souffrent d’une hypersensibilité alimentaire. Celle-ci se caractérise par des problèmes de peau et permet un diagnostic rapide. Le choix de l’alimentation représente alors un élément important dans la santé et l’équilibre du chien. Le maître doit donc privilégier des croquettes haut de gamme, adaptées à sa croissance rapide, et contenant un apport protéique de qualité et des nutriments essentiels à son métabolisme.

Afin de canaliser l’énergie du Dogue Argentin, il est conseillé de lui offrir régulièrement des produits impliquant une certaine mastication. L’exercice de mâcher occupe le chien avec une activité qui l’apaise et lui procure du plaisir grâce à une friandise appétente. Le maître peut alors varier les textures avec des oreilles de bœuf, des cheese bones au lait de yack, ou encore des bois de cerf. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

De par sa taille imposante et son caractère d’athlète, le Dogue Argentin n’est pas prédisposé à une vie en appartement. Toutefois, même si ce chien sportif dispose d’un extérieur agréable, ses besoins de dépense imposent au maître des sorties régulières en dehors du foyer et des activités adaptées.

Utilisé en Argentine comme chien de garde et de défense, chien de police et de chasse, chien d'avalanche, ou encore guide d'aveugle, la polyvalence du Dogo en fait un chien réceptif et volontaire dans de nombreuses disciplines. Qu’il s’agisse d’agility, de pistage, ou de canicross, le chien profite d’un exercice stimulant en compagnie de son maître. Les rendez-vous réguliers dans un club canin lui permettent également de rencontrer d’autres congénères pour son développement social.

Important : depuis la loi du 6 janvier 1999, il est interdit de dresser un Dogue Argentin au mordant, sous peine d’une amende conséquente et d’une peine de prison pour le propriétaire. Le Dogo n’est toutefois pas reconnu comme chien dangereux et n’est donc pas catégorisé en France.

Conseil education

Puissant, le Dogue Argentin nécessite une éducation ferme mais juste. Il n’est pas utile d’élever la voix ou de faire preuve de force pour dresser ce chien intelligent et vif. Un renforcement positif par la récompense et une rigueur constante permettent au maître de créer un lien fort entre le chien et lui. Le Dogo est alors un chien adorable et obéissant qui prend plaisir à suivre son maître autant qu’il le peut.

La tendance dominante du Dogue Argentin doit être rapidement canalisée au travers d’une sociabilisation précoce et saine. Des sorties au parc à chien ou à l’école du chiot, des visites chez des amis, et la présence d’enfants comme de personnes âgées, permettent d’obtenir un chien adulte au comportement stable et sûr.

Particulièrement attaché à son maître, le Dogue Argentin peut vivre mal les moments de solitude et adopter un comportement destructeur si ces absences sont sources d’un ennui trop profond. Là encore, l’apprentissage doit commencer dès le plus jeune âge du chiot afin de dédramatiser le moment du départ et de mettre en place des solutions adaptées durant l’absence. Un chien occupé supporte mieux la solitude en se focalisant sur des jouets réservés à ces moments ou interactifs qui lui permettent de s’apaiser en attendant le retour du maître.

Le mot du vétérinaire

Le Dogue Argentin dispose d’une santé solide en général. Comme tous les grands chiens, il reste exposé au risque de dysplasie coxo-fémorale. Il est donc important de sélectionner un éleveur sérieux qui pourra fournir les dépistages réalisés sur la lignée du chiot. Enfin, et contrairement à certaines idées reçues, les cas de surdité chez le Dogo restent extrêmement rares.