Le Bouledogue Français

Molosse au grand cœur, le Bouledogue Français est un chien de petite taille qui dispose d’un caractère particulièrement enthousiaste et joueur. Une boule de tendresse qui ne nécessite pas d’activité intense pour s’épanouir. Il est donc un compagnon affectueux et attachant qui a su se populariser auprès de profils de maîtres très variés au fil des années. 

  • poil.svg
    Type de poil
    Court
  • origine.svg
    Origine
    Grande-Bretagne
  • animal.svg
    Gabarit
    Petit
  • poid.svg
    Poids moyen
    Femelle: 9kg
    Male: 10kg
  • taille.svg
    Taille moyenne
    Femelle: 32cm
    Male: 33cm
fci.svg
FCI

Il est rattaché au Groupe 9 qui rassemble les Chiens d’agrément et de compagnie.

Historique

C’est le Bouledogue Anglais qui est à l’origine du Bouledogue Français. Des éleveurs britanniques passionnés ont réalisé des croisements avec des races de terriers, mais aussi de Toy Bulldog et de Doguin afin de réduire la taille du Bouledogue Anglais. Importé en France à la fin du XIXème siècle par des immigrés britanniques installés dans le Nord de la France, ce petit chien jovial a rapidement remporté un franc succès dans la campagne française et les quartiers populaires de Paris. C’est dans les années 1880 que la sélection s’affine et donne naissance au Bouledogue Français tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Autrefois ratier et gardien, le Bouledogue est alors exclusivement sélectionné pour la compagnie de l’Homme et ses qualités agréables. En 1898, le premier standard de la race est fixé et n’évoluera que très légèrement par la suite. Plébiscité par les nobles jusqu’aux cours royales, le Bouledogue Français devient l’égérie de grandes célébrités parisiennes durant le XXème siècle. Il est d’ailleurs officiellement reconnu en 1954 par la Fédération Cynologique Internationale.

Description physique

La silhouette compacte du Bouledogue Français lui confère une certaine puissance et une vivacité marquée malgré sa petite taille. Ses grands yeux sombres, quant à eux, illustrent son caractère vif et particulièrement éveillé. En termes de gabarit, le mâle pèse de 8 à 14 kilos pour une hauteur au garrot entre 30 cm et 35 cm. La femelle, légèrement plus petite, peut peser de 7 à 12 kilos et mesure entre 29 cm et 34 cm. L’espérance de vie du Bouledogue Français est de 9 à 12 ans.

De nombreuses robes sont admises par le standard pour son pelage. Ainsi, le Bouledogue Français peut être bringé, uniformément fauve avec des nuances du rouge au café au lait, charbonné avec des taches noires, ou encore blanc et bringé. Son poil est serré et court et ne nécessite donc que peu d’entretien. Enfin, ses oreilles droites participent à son charme unique.

Caractère

  • Affectueux  star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Protecteur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Indépendant star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Joueur star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Calme star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5
  • Sociable star_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_full.pngstar_empty.png 4/5

Courageux et obstiné, le Bouledogue Français fait preuve d’un certain caractère qu’il convient de canaliser avec une éducation patiente et bienveillante. En effet, ce chien agréable reste avant tout un compagnon tendre et émotif auprès duquel l’apprentissage doit se faire en douceur grâce à un renforcement positif.  

Compagnon de jeu rêvé pour les enfants, le Bouledogue Français est d’une présence tout aussi plaisante pour les personnes âgées. Dans les deux cas, ce chien attentif se montre patient et extrêmement gentil avec ses maîtres pour lesquels il porte une profonde affection. Les moments de jeux deviennent alors l’occasion d’une complicité renforcée qui contribue à l’épanouissement du chien.

Bien que classé dans le groupe des chiens de compagnie et d’agrément, l’Histoire du Bouledogue Français lui attribue des rôles de ratier et de gardien dont il a gardé quelques instincts. Si son sens de la chasse semble avoir complètement disparu, il n’est pas rare de voir ce petit chien dynamique se montrer protecteur à l’approche d’un inconnu.

Régime alimentaire

De par sa morphologie et sa corpulence, le surpoids peut rapidement devenir un handicap lourd pour le Bouledogue Français. Il revient donc au maître de porter une attention précise sur le respect d’une ration journalière cohérente, ainsi que sur le choix des croquettes. Celles-ci doivent représenter un apport calorique faible et contenir des protéines de qualité pour une alimentation adaptée.

Dans le but de prendre soin au mieux de son animal, les compléments alimentaires naturels se sont largement développés ces dernières années pour les chiens. Il est donc possible de compléter l’alimentation du Bouledogue Français avec une cure de levure de bière notamment, qui participe à l’équilibre quotidien de son organisme. IMPORTANT : Le chien doit toujours disposer d’une gamelle d’eau fraîche et accessible. 

Environnement

Le développement de la race du Bouledogue Français en a fait un excellent citadin au fil des sélections. S’il apprécie des balades avec son maître afin de répondre aux besoins d’exercice liés à sa musculature développée, il s’accommode aussi très bien d’une vie en appartement et ne nécessite pas d’activité physique importante.

La présence d’un extérieur peut lui être agréable mais ne permet pas d’éviter des sorties quotidiennes en dehors du foyer pour l’épanouissement du chien. En effet, au moins une fois par jour, le Bouledogue Français doit pouvoir évoluer dans un environnement différent qui le stimule par des odeurs et des rencontres variées. Il est important de noter également que ce chien amical est un piètre nageur. Les plans d’eau et les piscines peuvent donc représenter un réel danger en cas de chute.

Conseil education

La sociabilisation du chiot est un élément essentiel de son éducation. La découverte de ses congénères à travers différentes races, la rencontre de personnes variées, ainsi que des environnements inconnus, facilitent son appréhension du monde qui l’entoure. La richesse de ces échanges contribue à développer un chien au caractère stable, quelle que soit la situation. Elle permet également de canaliser le tempérament parfois jaloux du chien envers son maître.

Le Bouledogue Français, comme beaucoup d’autres races canines, supporte relativement mal la solitude. Proche de son maître, l’angoisse de la séparation et l’ennui peuvent représenter un véritable défi pour lui. Dès son plus jeune âge, il est donc important de mettre en place des exercices visant à désensibiliser les départs du maître. Durant ces absences, des jeux distributeurs de croquettes ou de récompenses peuvent être mis à sa disposition. Les cheese bones et les bois de cerf sont des friandises naturelles impliquant un long effort de mastication. Motivé par un objet appétent, le chien canalise son énergie et s’apaise simplement.

Enfin, afin de veiller au bon équilibre du chien, le maître doit mesurer précisément l’activité nécessaire à un Bouledogue Français. Si ce dernier est joueur et affectionne les promenades qui ne se limitent pas à ses seuls besoins naturels, il s’agit d’un petit chien très loin d’être sportif. Les exercices qui lui sont proposés doivent donc être adaptés à son tempérament et non aux envies du maître. Un jogging est notamment à proscrire pour ce type de chien de compagnie.

Le mot du vétérinaire

Tendre et jovial, le Bouledogue Français est un petit chien particulièrement attachant. Cependant, son nez aplati est souvent à l’origine d’une faiblesse au niveau de la respiration. Cette race est également sensible à la chaleur et au stress. Il est donc nécessaire d’éviter toute situation d’enfermement comme les cages de transport et de consulter rapidement votre vétérinaire en cas de troubles respiratoires prolongés.